Quelle est la différence entre un accord de divulgation confidentielle (CDA) et un accord de non-divulgation (NDA)?


Réponse 1:

Ceci est un excellent exemple d'une question que beaucoup de gens se posent des questions, mais ne posent jamais. Comme Dana et Joshua l'ont souligné, un accord de divulgation confidentielle (CDA) et un accord de non-divulgation (NDA) sont la même chose et peuvent être utilisés de manière interchangeable. Les deux accords fonctionnent comme un contrat entre deux ou plusieurs parties convenant que certaines informations échangées entre elles ne seront pas divulguées à d'autres. Vous pouvez rencontrer encore plus de noms pour ce type d'accord, comme un accord de confidentialité, un accord de confidentialité et un accord de confidentialité. Cela ne fait vraiment aucune différence lequel vous utilisez.

Ce qui fait la différence, c'est que votre accord contient les éléments nécessaires. Un NDA / CDA solide décrira les parties impliquées, le type d'informations jugées confidentielles, les informations exclues de l'accord, les répercussions de la non-confidentialité des informations pertinentes et la durée de l'accord. Votre accord peut inclure d'autres dispositions en fonction des spécificités de votre entreprise - c'est pourquoi il est important de consulter un avocat plutôt que de s'appuyer sur un site Web «faites-le vous-même». Vous voulez vous assurer que votre accord atteint les points nécessaires.

Les secrets commerciaux et la propriété intellectuelle (PI) peuvent être les actifs les plus précieux pour une entreprise, il vaut donc la peine de rédiger un accord solide pour les protéger. N'hésitez pas à consulter LawTrades pour demander à un avocat d'affaires qualifié de rédiger un CDA ou NDA particulier à votre entreprise.


Réponse 2:

Un accord de confidentialité (ou accord de divulgation confidentielle, CDA) et un accord de non-divulgation (ou NDA) sont essentiellement la même chose. Les deux tentent de protéger les informations privées ou confidentielles de leur divulgation ou de leur diffusion. Les termes (et les accords) sont interchangeables, mais dans la pratique, ils sont utilisés dans des circonstances légèrement différentes. Par exemple:

1. L'accord de confidentialité est utilisé lorsqu'un degré de confidentialité plus élevé est requis. La non-divulgation implique que vous ne devez pas divulguer d'informations personnelles ou privées. Mais garder la confidentialité implique que vous soyez plus proactif en vous assurant que les informations sont gardées secrètes. Cela pourrait inclure l'imposition de restrictions à l'utilisation des informations confidentielles, la protection des bases de données électroniques, la prévention du vol par les employés, l'obligation pour les sous-traitants d'être liés par le même accord, etc.

2. L'accord de confidentialité est plus fréquemment utilisé dans des situations d'emploi ou personnelles. Ici, les informations peuvent être commercialement sensibles que vous rencontrez pendant l'emploi ou des informations potentiellement préjudiciables à la personne. Par exemple, empêcher que les détails d'un différend (ou même le fait qu'il y ait eu un différend) ne deviennent publics.

3. L'accord de non-divulgation est plus fréquemment utilisé dans des situations de tiers ou de démarrage. Ces tiers peuvent être des vendeurs, des fournisseurs, des clients ou des investisseurs potentiels et le type d'informations qui doivent être gardées secrètes peut être un secret commercial, un brevet, une invention, la propriété intellectuelle, un arrangement tarifaire, des informations financières, etc.

4. L'accord de non-divulgation est utilisé lorsque l'obligation est à sens unique (ou unilatérale). Mais s'il y a un échange bidirectionnel (ou multilatéral) d'informations secrètes ou commercialement sensibles, l'accord est plus susceptible d'être intitulé Accord de confidentialité.

5. L'accord de non-divulgation ou NDA est plus couramment utilisé aux États-Unis. Et en revanche, le terme accord de confidentialité est plus couramment utilisé en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Angleterre et au Canada.

Bien qu'il y ait de subtiles différences dans l'utilisation des deux termes (accord de confidentialité et accord de non-divulgation), en pratique, il n'y a pas de différence entre ces deux accords et les termes sont interchangeables. En fin de compte, que vous choisissiez d'utiliser un accord de confidentialité ou un accord de non-divulgation, vous bénéficierez de la même protection.

Pour toute assistance juridique et comptable, heureux de vous aider, laissez-nous parler à Wazzeer - Smart Platform for Legal, Accounting & Compliance services.


Réponse 3:

Un accord de confidentialité (ou accord de divulgation confidentielle, CDA) et un accord de non-divulgation (ou NDA) sont essentiellement la même chose. Les deux tentent de protéger les informations privées ou confidentielles de leur divulgation ou de leur diffusion. Les termes (et les accords) sont interchangeables, mais dans la pratique, ils sont utilisés dans des circonstances légèrement différentes. Par exemple:

1. L'accord de confidentialité est utilisé lorsqu'un degré de confidentialité plus élevé est requis. La non-divulgation implique que vous ne devez pas divulguer d'informations personnelles ou privées. Mais garder la confidentialité implique que vous soyez plus proactif en vous assurant que les informations sont gardées secrètes. Cela pourrait inclure l'imposition de restrictions à l'utilisation des informations confidentielles, la protection des bases de données électroniques, la prévention du vol par les employés, l'obligation pour les sous-traitants d'être liés par le même accord, etc.

2. L'accord de confidentialité est plus fréquemment utilisé dans des situations d'emploi ou personnelles. Ici, les informations peuvent être commercialement sensibles que vous rencontrez pendant l'emploi ou des informations potentiellement préjudiciables à la personne. Par exemple, empêcher que les détails d'un différend (ou même le fait qu'il y ait eu un différend) ne deviennent publics.

3. L'accord de non-divulgation est plus fréquemment utilisé dans des situations de tiers ou de démarrage. Ces tiers peuvent être des vendeurs, des fournisseurs, des clients ou des investisseurs potentiels et le type d'informations qui doivent être gardées secrètes peut être un secret commercial, un brevet, une invention, la propriété intellectuelle, un arrangement tarifaire, des informations financières, etc.

4. L'accord de non-divulgation est utilisé lorsque l'obligation est à sens unique (ou unilatérale). Mais s'il y a un échange bidirectionnel (ou multilatéral) d'informations secrètes ou commercialement sensibles, l'accord est plus susceptible d'être intitulé Accord de confidentialité.

5. L'accord de non-divulgation ou NDA est plus couramment utilisé aux États-Unis. Et en revanche, le terme accord de confidentialité est plus couramment utilisé en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Angleterre et au Canada.

Bien qu'il y ait de subtiles différences dans l'utilisation des deux termes (accord de confidentialité et accord de non-divulgation), en pratique, il n'y a pas de différence entre ces deux accords et les termes sont interchangeables. En fin de compte, que vous choisissiez d'utiliser un accord de confidentialité ou un accord de non-divulgation, vous bénéficierez de la même protection.

Pour toute assistance juridique et comptable, heureux de vous aider, laissez-nous parler à Wazzeer - Smart Platform for Legal, Accounting & Compliance services.


Réponse 4:

Un accord de confidentialité (ou accord de divulgation confidentielle, CDA) et un accord de non-divulgation (ou NDA) sont essentiellement la même chose. Les deux tentent de protéger les informations privées ou confidentielles de leur divulgation ou de leur diffusion. Les termes (et les accords) sont interchangeables, mais dans la pratique, ils sont utilisés dans des circonstances légèrement différentes. Par exemple:

1. L'accord de confidentialité est utilisé lorsqu'un degré de confidentialité plus élevé est requis. La non-divulgation implique que vous ne devez pas divulguer d'informations personnelles ou privées. Mais garder la confidentialité implique que vous soyez plus proactif en vous assurant que les informations sont gardées secrètes. Cela pourrait inclure l'imposition de restrictions à l'utilisation des informations confidentielles, la protection des bases de données électroniques, la prévention du vol par les employés, l'obligation pour les sous-traitants d'être liés par le même accord, etc.

2. L'accord de confidentialité est plus fréquemment utilisé dans des situations d'emploi ou personnelles. Ici, les informations peuvent être commercialement sensibles que vous rencontrez pendant l'emploi ou des informations potentiellement préjudiciables à la personne. Par exemple, empêcher que les détails d'un différend (ou même le fait qu'il y ait eu un différend) ne deviennent publics.

3. L'accord de non-divulgation est plus fréquemment utilisé dans des situations de tiers ou de démarrage. Ces tiers peuvent être des vendeurs, des fournisseurs, des clients ou des investisseurs potentiels et le type d'informations qui doivent être gardées secrètes peut être un secret commercial, un brevet, une invention, la propriété intellectuelle, un arrangement tarifaire, des informations financières, etc.

4. L'accord de non-divulgation est utilisé lorsque l'obligation est à sens unique (ou unilatérale). Mais s'il y a un échange bidirectionnel (ou multilatéral) d'informations secrètes ou commercialement sensibles, l'accord est plus susceptible d'être intitulé Accord de confidentialité.

5. L'accord de non-divulgation ou NDA est plus couramment utilisé aux États-Unis. Et en revanche, le terme accord de confidentialité est plus couramment utilisé en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Angleterre et au Canada.

Bien qu'il y ait de subtiles différences dans l'utilisation des deux termes (accord de confidentialité et accord de non-divulgation), en pratique, il n'y a pas de différence entre ces deux accords et les termes sont interchangeables. En fin de compte, que vous choisissiez d'utiliser un accord de confidentialité ou un accord de non-divulgation, vous bénéficierez de la même protection.

Pour toute assistance juridique et comptable, heureux de vous aider, laissez-nous parler à Wazzeer - Smart Platform for Legal, Accounting & Compliance services.