comment revendiquer les promesses de Dieu


Réponse 1:

Par grâce, mais par foi. Sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu. Ainsi donc, celui qui vient à Dieu devrait venir avec foi, croyant que sa foi sera récompensée. Si vous lisez les Evangiles, vous verrez que presque chaque fois que quelqu'un reçoit un miracle, Jésus a commenté sa merveilleuse foi. La foi attirera toujours l'attention de Dieu !! Alors JÉSUS a dit: «Vous n'avez pas parce que vous ne demandez pas. Demandez et vous recevrez". Nous devons vraiment croire qu'il récompense ceux qui le recherchent avec diligence et qu'il n'est pas comme un homme qui ment. En d'autres termes, il n'y a aucun doute sur sa fidélité…. Et il n'y a pas non plus de doute sur le fait qu'Il veut travailler AVEC nous. Recevoir de Dieu fait donc partie intégrante de la relation que nous entretenons avec lui en tant que fils et filles. Alors quand nous avons demandé, nous continuons à Le remercier pour la réponse, parce que c'est la foi, même et surtout quand les choses nous semblent impossibles.

Peut-être devrions-nous aussi mentionner qu'avoir la foi n'est pas la même chose qu'avoir de l'espoir,

mais cet espoir est le début de la foi (et en fait, à quel point nous n'avons pas espéré pour commencer)

mais selon Hébreux 11: 1 "LA FOI est la preuve des choses espérées, mais pas ENCORE vues"

et que nous recevons TOUS une mesure, de la foi, même si au début il suffit juste de croire, de sorte qu'il y a une foi croyante, et il y a peu de foi, et une grande foi, et une foi croyante miracle ... et malheureusement en effet il y a aussi PAS de foi, ce qui signifie que vous ne recevrez RIEN de Dieu, mais tous parlent encore de foi.

Et puis, selon Romains 10:17 «La foi vient en entendant et en entendant la PAROLE DE DIEU».

J'ai malheureusement vécu un vrai mur de briques en recevant des prières exaucées pendant probablement plus de 80% de ma marche chrétienne parce que je pensais qu'avoir la foi était automatique et qu'être chrétien signifiait que j'avais automatiquement cette chose appelée foi car après tout, j'étais appelé "un croyant" et croyait suffisamment en Christ pour être sauvé et confessé CHRIST régulièrement. Mais alors c'était en 1986 et oui, j'avais aussi une «foi spéciale» (un don de grâce) pour croire pour un bébé .. Seulement pour découvrir que je n'ai jamais vraiment eu la foi pour croire pour le salut de ma famille, (who'se «Unsalvation» a défilé devant mes yeux tous les jours) même si je le voulais et espérais que cela se produirait, pensant que souhaiter et espérer = foi! et se tourna ainsi vers la mendicité, ne sachant pas que l'acte même de la mendicité était le signe d'une absence de foi.

Une autre chose à propos de ce truc de mendicité est que cela dit en fait que vous ne croyez pas que Dieu est le rémunérateur de la personne qui demande ... (si vous aimez ... C'est le doute et l'incrédulité) et souvent c'est basé sur une question concernant le fidélité de Dieu. Cependant, la vraie foi est, comme je le dis, «une foi pleinement convaincue». Pour que je me souvienne du temps où je me suis engagé dans la foi pour un bébé, à ce moment-là pendant 5 ans, je n'avais absolument AUCUN doute dans les paroles de la promesse ou de la fidélité incontestable de Dieu. C'est drôle alors… Que le jour où j'ai téléphoné à une amie à moi qui était la même chose que moi… sachant qu'elle traversait exactement ce que je traversais… Et ce que je ressentais… Et j'ai entendu ma voix lui dire ça elle aurait bientôt un bébé. La fille est vite tombée enceinte et j'ai eu le très grand plaisir d'être invitée à assister à l'énorme fête du nouveau-né.

Alors, Dieu m'a tiré de manière étonnamment courte en 2011 avec la révélation choquante de mon manque de foi ... alors seulement réalisant que je n'avais jamais compris le PRINCIPE de la foi ou comment l'appliquer, et de quelque part au fond de mon esprit, deux phrases …

«Cherchez D'ABORD le Royaume de Dieu, et toutes ces choses vous seront ajoutées» et c'est quand j'entendis «la foi vient en entendant et en entendant la Parole de Dieu» .. que JE SAVAIS que le chemin de la vraie compréhension avait pour commencer par un véritable engagement sérieux à étudier la Parole. Ce fut un effort tenace de 9 ans très profondément sérieux en tout ...

mais particulièrement 5 années intenses d'étude dans la Parole (vous voulez voir ce qu'est l'ÉTUDE biblique? Eh bien, c'était l'ÉTUDE BIBLIQUE !!) JUSQU'À ce que la foi surgisse.

Je me suis refusé beaucoup de plaisirs pour m'asseoir aux pieds du Seigneur (non plus un enquêteur occasionnel, mais un desciple enseigné du Seigneur)

Alors je répète: «La foi vient en entendant et en entendant la Parole de Dieu»… mais si vous n'avez pas la foi, vous rentrerez chez vous les mains vides.


Réponse 2:
Revendiquer quelque chose, c'est s'approprier, dire «c'est à moi». Lorsque nous revendiquons la propriété, nous obtenons certains droits et privilèges. Les justiciables reçoivent ou refusent des réclamations, réclamations ayant une valeur monétaire. Les promesses ne fonctionnent pas comme ça.
Souvent, les gens «réclament» une promesse lorsque la vie est dure ou qu'ils ont peur. Ils pourraient même réclamer une promesse pour quelqu'un d'autre, un enfant qui s'est peut-être éloigné du Seigneur. Quand les gens font cela, cependant, ils prennent la Parole de Dieu et essaient de la «posséder» comme un talisman ou un mantra. Ils traitent une parole expirée par Dieu comme une solution miracle ou une couverture de sécurité, une solution rapide ou un confort à transporter. Malheureusement, certains prédicateurs expriment même ces idées depuis la chaire.
Cela manque cependant la nature même d'une promesse. Une promesse n'est pas une chose; c'est l'expression de quelque chose de plus grand. Quand Dieu a prononcé des promesses dans les Écritures, Il ne nous a pas donné un buffet de couvertures, de pansements et de balles d'argent. Il nous montrait son caractère. Une promesse raconte un peu qui est Dieu et ce qu'Il fera. Il est ancré dans sa sainteté, sa bonté, sa puissance et sa souveraineté. Il est basé sur son omnipotence et son omniscience. Et cela arrivera d'une manière que seul Dieu connaît et ordonne.
Lorsque nous revendiquons une promesse, nous essayons d'en prendre le contrôle. Nous y arrivons avec une notion présupposée de la façon dont cela devrait se dérouler. Mais lorsque nous réalisons qu'une promesse n'est pas une chose que nous devons avoir ou utiliser, alors seulement nous réalisons qu'elle est plus grande et meilleure que ce que nous imaginions. Cela ne se réalisera peut-être pas comme nous l'avions imaginé, mais cela se produira. Nous savons cela parce que cela vient de Dieu.
Quand je me souviens d'Isaïe 41:10, je me souviens de grandes choses sur Dieu, trop grandes pour que je les revendique comme les miennes. Trop grand pour que je le comprenne complètement et définitivement, trop grand pour que je dicte ou s'applique à ma propre vie. Au lieu de cela, ces choses sont si grandes que je peux me reposer dessus et trouver la paix. C'est une promesse de la bouche de Dieu, et Il m'a réclamé. C'est pourquoi je le crois.
Vous ne pouvez pas réclamer une promesse

Réponse 3:

Vous ne «réclamez» pas les promesses de Dieu. Ses promesses existent, qu'elles soient revendiquées ou non. La Bible a pour but de vous apprendre à vivre heureux dans la vie.

Aujourd'hui, j'appelle les cieux et la terre comme témoins contre vous que j'ai mis devant vous la vie et la mort, les bénédictions et les malédictions. Maintenant, choisissez la vie, afin que vous et vos enfants puissiez vivre.

Si vous obéissez réellement à Jésus en aimant les autres, en pardonnant, en faisant passer les autres avant vous, en vous abstenant de commérages, de calomnies et de jugements, vous récolterez ses promesses.

Ce que vous semez, vous le récoltez.

Le reste du travail consistera à croire ses promesses. Croyez-vous vraiment que votre vie sera prolongée et que vous monterez avec des ailes comme des aigles? Croyez-vous que vous ferez de plus grandes œuvres que Jésus? Croyez-vous que vous et le Père êtes un? Croyez-vous que Dieu pourvoira à tous vos besoins afin que vous viviez complètement sans peur et sans souci?

Il ne s'agit donc pas de réclamer; il s'agit de croire.

Cela vous est fait comme vous le croyez.


Réponse 4:

Obéissez à Dieu. Cela prouvera que vous l'aimez. Enseignez la vérité sur le fait que Jésus est Dieu car c'est son témoignage.

Jn 14:15 - Jn 14:17 (KJV Strong's)

15 Si vous m'aimez, gardez mes commandements. 16 Et je prierai le Père, et il vous donnera un autre Consolateur, afin qu'il demeure avec vous pour toujours; 17 Même l'Esprit de vérité; que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit pas, ni ne le connaît; mais vous le connaissez; car il habite avec vous, et sera en vous.

Jean 14:21 (KJV Strong's)

21 Celui qui a mes commandements et les garde, c'est celui qui m'aime; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père, et je l'aimerai et je me manifesterai à lui.

Jn 14:23 - Jn 14:26 (KJV Strong's)

23 Jésus répondit et lui dit: Si un homme m'aime, il gardera mes paroles; et mon Père l'aimera, et nous viendrons à lui, et ferons notre demeure chez lui. 24 Celui qui ne m'aime pas ne garde pas mes paroles; et la parole que vous entendez n'est pas la mienne, mais celle du Père qui m'a envoyé. 25 Je vous ai dit ces choses, étant encore présent avec vous. 26 Mais le Consolateur, qui est le Saint-Esprit, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera toutes choses, tout ce que je vous ai dit.


Réponse 5:

Dieu ne vous promet rien de ce salut éternel si vous acceptez. Si vous êtes intéressé, voici ce que vous devez faire.

Réalisez que vous êtes un pécheur méchant et mauvais parce que vous avez enfreint la loi de Dieu une seule fois dans votre vie, (que ce soit un comportement sexuel ou des intentions avant ou en dehors du mariage, mentir, voler, être en colère contre quelqu'un, avoir de la haine dans votre cœur, gourmandise, orgueil, paresse, adultère, arrogance, etc.) alors humiliez-vous devant Dieu et implorez son pardon pour vos péchés. Invitez ensuite Jésus-Christ dans votre vie et demandez-lui d'envoyer son esprit saint habiter en vous. Alors acceptez-le comme Seigneur et Sauveur et recevez le pardon en ce nom :)


Réponse 6:

Vous réclamez les promesses de Dieu -

* par la foi en la totalité de sa Parole où les promesses sont contenues

* vous les priez,

* vous méditez sur eux et

* vous les parlez encore et encore et encore dans votre vie.

Vous pouvez consulter ce site -

http://www.jdgreear.com/my_weblog/2013/04/pray-gods-words-back-to-him-claiming-the-promises-of-god.html

Réponse 7:

Dans le nouveau testament, il est dit que sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu. Allez aussi à l'ancien testament, Ecclésiates, trouvez où il mentionne que c'est Dieu qui donne le bonheur aux gens.

Revendiquer une telle promesse n'est pas comme prendre un numéro et faire la queue. C'est une vie, une réalisation, un processus.

Pourtant, il y a un certain degré de transformation et de demeure de l'esprit saint qui accorde des «avantages» immédiats desdites promesses.


Réponse 8:

Si vous êtes un vrai chrétien, ils sont à vous. Vous n'avez rien à faire.

Remerciez Dieu de vous les avoir donnés, mais ils sont déjà à vous, chérie. Pas de formule magique. Assurez-vous simplement que la promesse est pour tous et pas seulement pour un seul. Et assurez-vous que vous avez fait le nécessaire pour recevoir la promesse. Certaines personnes manquent ces deux choses.

Sinon, ils sont tous à vous.


Réponse 9:

Je dirais que je crois que ses buts pour vous sont de bons buts, crois qu'il viendra pour vous. Soyez obéissant à sa volonté et ayez confiance dans le résultat, mais n'exigez pas d'explications. Faites-lui confiance parce que vous ne pouvez faire confiance à personne d'autre. Ayez confiance qu'il fait la bonne chose et qu'il sait ce qu'il fait. Peu importe ce que


Réponse 10:

La Bible enseigne que lorsque vous acceptez Jésus comme votre sacrifice, alors vous êtes greffé dans la semence d'Abraham en tant que rameau d'olivier sauvage. À ce moment-là, toutes les promesses faites aux Hébreux deviennent aussi les vôtres. … Mais il faut être sincère et être capable de pardonner aux autres, même à vos ennemis.


Réponse 11:

Vous devez vous rendre au service des réclamations célestes du World Trade Center. Étage 666, bureau 69. Ayez avec vous le formulaire 13-b. Parlez à la réception, prenez un numéro et attendez le reste de l'éternité pour votre

p

romise pour être accompli.